Mêlant les procédés argentiques et numériques, je consacre ma photographie à des réalisations à mi-chemin entre le documen­taire et une certaine forme d'intimité. Mes principales séries ont été publiées aux Éditions Lamaindonne, Tôt un dimanche matin (2013), Saisons noires (2016), Tropiques (2020) et enfin Oreille coupée (2023). En outre, résidant dans l'Aveyron, je travaille avec la presse en tant que pigiste et comme photographe de plateau pour le cinéma.


Back to Top